Les Danses

Le chant et la danse occupaient une place importante dans la vie des habitants de nos campagnes et de nos villes de Province.

Polka, mazurka, valse, quadrille, ronde, avant-deux et bals sont des danses traditionnelles populaires de notre contrée.

Elles sont le reflet des bals de campagne de la fin du XIXème siècle. En outre, les danses pratiquées dans les salons citadins enrichissent notre répertoire.

Jusqu'en 1914, la danse était la distraction par excellence de nos populations.

Pour eux tout était prétexte à se divertir, la moindre fête avait ses réjouissances et tous, jeunes et vieux y participaient.

 

De 1918 à 1946, malgré la coupure de la guerre de 1939, la danse connut encore une période très florissante, les quadrilles, valses, polkas et scottish eurent la faveur du public.

"La danse est le miroir de la vie" c'est par elle qu'on peut faire revivre l'âme du pays. La poésie, naïve ou rustique, joyeuse ou triste, quelque fois d'une ironie mordante et satirique de ces chansons dansées, reflète les sentiments, les aspirations profondes, les rêves les plus secrets.

 

La Polka:

Les polkas tournées :

  • Polka russe (dérivée de la Pavane)
  • Sauce à l'oie (danse des vendanges :c'était une danse très populaire en Aunis et Saintonge)
  • Le grand carré
  • Polka des lapins
  • Polka baby (air retrouvé plus dans l'ouest de la France)

Les polkas piquées :

  • J'ai du bon tabac (vieille danse française)
  • Troïka(Polka piquée qui permet de courtiser)
  • Praskovya (danse de mariage)
  • Polka piquée de Saintonge
  • Marie Madeleine
  • Sauce aux lumats
  • danse des moissons

La Scottish :

La Scottish (ou scottische - charentais pas compliqué du tout !)

Très en vogue dans la 2 ème moitié du XIX ème siècle, se danse sur une modérée à 2/4 ou 4/4.

On distingue plusieurs sortes de Scottish: Polkée-sautée, Polkée-valsée, Américaine et Espagnole. Notre région en possède quelques-unes.

  • Scottish à René Brilloué
  • Scottish Anglaise
  • Scottish double
  • Scottish simple
  • Scottish valse

 

La Valse :

Certains auteurs lui attribuent comme lieu de naissance l'Allemagne, d'où vers 1840 elle serait venue à Paris. D'autres prétendent qu'elle a pour origine la Volte, danse provençale très en vogue au XIV ère siècle qui se danse sur une musique à 3 temps. La Volte se danse par couple entrelacés est sautée. Le dictionnaire de Trévoux donne la Volte la définition suivante : «Danse dans laquelle l'homme fait tourner plusieurs fois Sa dame et l'aide à faire un saut en l'air ou cabriole. C'est une espèce de gaillarde qui se dansait comme le tordion sur une mesure ternaire et en tournant le corps».

Son origine très controversée, ne l'empêcha pas de connaître une période excessivement brillante de la fin du XIX ème siècle au premier quart du XX ème siècle où elle fit les délices de la « Belle époque». Sans connaître la même faveur, elle est dansée actuellement dans les bals où on là trouve sous forme de valse simple, valse musette, valse lente et valse viennoise.

  • le bal
  • La parisienne
  • La courcouroise (composition)
  • Les gardeuses d'oies (valse allemande plus une mise en scène)
  • La valse allemande
  • Le rousti

 

La Marche :

  • La marche à Marie Gachet (généralement marche de cortège lent pour mariage)

 

La Promenade :

En vogue aux XVII ème et XVIIIème siècles se sont des danses marchées et balancées. Elles pourraient être dérivées d'une figure de la contredanse ou inversement avoir été intégrées dans la contredanse. Elles sont peu connues.

  •  L'entrée du bal

Le Quadrille :

Issu de la contredanse, il fut dansé dès 1800 il ne comprenait que 4 figures : Eté, Poule, Pastourelle et Pantalon A partir de 1820-1825, une 5 ème figure est ajoutée : le galop. Ces figures se font dans l'ordre suivant :

  • 1 ère figure : Le Pantalon ou chaîne anglaise
  • 2 ème figure : L'été ou avant-deux
  • 3 ème figure : La Poule
  • 4 ème figure : La pastourelle
  • 5 ème figure : Le galop

La plupart des quadrilles se dansent à 4 couples mais il existe un autre quadrille ; le quadrille français qui se danse à 2 couples. Les figures sont les mêmes que celles du quadrille classique.

Le quadrille fut porté vers 1853.11 connut bien des variantes dans la 2 ème moitié du XIX ème siècle on peut citer: le quadrille américain, le quadrille des lanciers, le quadrille russe, le grand quadrille français croisé, etc... En Aunis, Saintonge et Angoumois, le quadrille se dansa jusqu'en 1946 dans les campagnes.

Un témoin de la période 1900 à 1946 qui était clarinettiste de bal et a fait à Tonnay-Boutonne tous les bals de 1922 à 1946. L'ordre dans lequel il jouait les différentes danses était un bal commençait par une polka continuait par une mazurka, une scottish, une valse et se terminait par un quadrille. Les danseurs prenaient un temps de repos et ils reprenaient dans le même ordre.

Les différents quadrilles que la Pibole présente :

  • Le quadrille des lanciers
  • La vie parisienne
  • Le quadrille saintongeais
  • Le quadrille charentais
  • La boulangère

Introduite en France sous le second empire, c'est une danse d'origine polonaise qui tire son nom de Mazur (Village polonais).

C'est une danse à 3 temps caractérisée par une frappe de talon au sol, un battu de pied l'un contre l'autre et un tour sur place avec sa partenaire puis le danseur change de bras, passe Sa partenaire devant lui et fait un tour en partant en arrière.

Les figures de la Mazurka sont nombreuses et les couples de danseurs illimités.

  • La bagatelle
  • La varsovienne
  • La mazurka

 

Autres Danses :

 

 

 

 

Les danses tournées :

  • La youska - danse des vendanges, c'est une danse popularisée en Aunis et Saintonge créée par Ouvrard qui s'intitule «La Machtagouine». A l'origine, c'est un vieux « bal» saintongeais que l'on avait coutume de danser à la fin des vendanges. C'est tout simplement une chanson relativement récente à laquelle des pas ont été adaptés.
     
  • La bobine - danse des fileuses originaire de Cercoux sud du département, danse d'enfant.
 
Les bals traditionnels :
  • La pêche des moules
  • Suzon
  • La Ripette
 
 

Les rondes :

  • La galette
  • La ronde des gorets (danse à thème)
  • La mort de l'âne (pas de ronde moyenâgeuse )
  • Le coq de la ville de Nantes (montage basé sur le cercle circassien)
  • Mon petit oiseau (Brigand Guillery)

 

 

L'avant-deux :

  • La sautière

 

Le pas d'été ou La matelote